09/08/2005

 

Bien, voila des vacances qui confirme les choix de ce dernier vélo... A la fois pour la balade; une semaine a Alègre qui fut bien belle (Salut a ceux que j'ai été heureux de revoir, a ceux que j'ai eu le plaisir de rencontrer, et a ceux qui ont manqué) ... La position avec le guidon en "u" et le pédalier relativement bas est bien confortable, puis le moulage du siège sur le dos confirme que l'on peut se passer de mousse même en restant longtemps sur le vélo. Juste, cela n'arrange évidement pas les problème de transpiration. Eventuellement quelques trous sur tout le siège pourrait un peu améliorer les choses ... Confirmation aussi lors de la courses au milieu de cette semaine. Je termine a une place "correcte"; bon comportement du vélo en descente, pas mal aussi en montée; la, il a manqué malgré tout deux choses: dabord, les watts dans les jambes du pilote :) et côté vélo: la raideur dans le haut du siège, quand l'effort devient intense il n'est pas possible de bien appuier avec le haut de la nuque. Par ailleur, il doit être possible de gagner facilement du poid sur le guidon: un tube alu sera largement suffisant et bien plus léger, et j'en profiterai pour reserer la position des mais plus près des cuisses. Enfin, la meilleur confirmation a été sur le week-end de courses a Interlaken, en particulier sur le critérium: 10 minutes de courses sur un tracé très sinueux, et ou, pour bien figurer, il fallait véritablement plonger et balancer le vélo dans les virages. Il me semble que c'est le type de couse le mieux a même de révéler les qualités d'un vélo. Et rien que le fait d'avoir pu me qualifer pour la finale m'a beaucoup fait plaisir... Bon il vrais qu'apres, lors de la finale,débordant d'enthousiasme, j'ai été chercher les limites d'un peut trop près... (plutôt que de tenir ma belle cinquième place, je suis passé a l'attaque avec un peut trop de générosité) et a passer de plus en plus vite dans ces virages et a coucher de plus en plus le vélo, la limite, on fini par la trouver: sssscroutchhhhh... mais bon content quand même. Et enfin, de voir ceux qui l'on essayer se débrouiller fort rapidement pour rouler dessus (ou dedans?)(a une seule exeption près) montre que le vélo n'est pas trop exclusif, même si il est moins facile qu'un couché traditionel, il semble bien plus abordable qu'un vélo type flèvoBon été a tous!Laurent

19:03 Écrit par Laurent | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.